Les solutions en alarme de voiture

2011 fut une année record pour le marché automobile belge. Dopée par la prime fédérale de l’état aux véhicules rejetant moins de 115g de C02/km, la tendance se poursuivra jusqu’en novembre 2012. Cet accroissement implique, par rebond, une hausse des ventes d’alarmes pour voitures.

Pour vous prémunir contre le vol de véhicule, les conseils de prévention prodigués par la police fédérale Belge doivent être appliqués. Seulement, l’installation de systèmes antivols automobiles aidera à garder l’esprit plus tranquille.

De grandes marques se partagent ce marché d’alarme voiture : SPAL, Beeper, Cobra, GT Auto Alarm, Meta system…etc. L’offre variée complique le choix. Il est donc important de connaître son sujet et ses besoins.

Quels éléments composent une alarme de voiture ?

Les systèmes d’alarme pour voiture remplissent deux principales fonctions : avertir et/ou immobiliser le véhicule.
Une alarme de voiture est généralement constituée d’une centrale d’alarme contrôlant le dispositif,  d’une télécommande, d’une sirène et de détecteurs (ou capteurs). Ces derniers repèrent toutes modifications de l’environnement de votre véhicule en avertissant la centrale d’alarme.
Différents types de capteurs existent :

  • L’anti-intrusion périmétrique qui permet de savoir si un voleur pénètre dans votre voiture en forçant une portière.
  • L’anti-intrusion volumétrique repérant les intrusions dans le véhicule.
  • Les capteurs de choc, sensibles aux chocs et vibrations.
  • Le dispositif anti-soulèvement protégeant les jantes et luttant contre le remorquage.

Les systèmes anti-carjacking ou piraterie routière.

A savoir Pensez à votre installation :
Les alarmes pour voiture se vendent en kit. Si vous êtes bricoleur, installez-la seul. Mais cette opération est parfois si technique et complexe qu’il est souvent recommandé de faire appel à un professionnel (surtout pour une alarme haute gamme)

Les vols de voitures avec violence (carjacking) régressent en Belgique. Si, malheureusement, vous en êtes victime, ne résistez pas.  En prévention, optez pour un dispositif anti car-jacking.

Ce système permet l’identification du conducteur en paramétrant un mot de passe, une reconnaissance vocale ou des données biométriques.

Un système anti car-jacking peut également proposer le repérage par satellite ou système GSM. Cette solution est plus onéreuse mais reste efficace si le voleur vous a contraint à démarrer votre véhicule. Attention, certaines offres sont proposées avec un abonnement. Renseignez-vous donc avant.

Enfin, pour éviter les mauvaises surprises, vérifiez que le système d’alarme de voiture est approuvé par votre assureur. Ce dernier se base sur la résistance et la performance des alarmes dans son appréciation.

Votre compagnie peut même vous obliger à installer un système de protection respectant les normes belges d’ASSURALIA (Union Professionnelle des Entreprises d’Assurances) Ces normes répondent désormais à une nouvelle codification allant de IM à TT4.

Si votre assurance ne vous oblige pas à respecter ses critères, optez pour une alarme de voiture agréée à la norme européenne (e1).